Qu’est-ce que la podologie et à quoi sert-elle ?

Aktualizacja odbyła się 22 novembre 2022

Qu’est-ce que la podologie – définition

La podologie est l’étude des membres inférieurs. Il examine tous les organes et tissus qui les composent.

La science de la podiatrie couvre des questions telles que :

  • myologie – l’étude des muscles,
  • ostéologie – l’étude du système squelettique,
  • orthopédie,
  • dermatologie – la science des maladies de la peau et de ses appendices,
  • lymphologie – l’étude du système lymphatique,
  • neurologie – l’étude du système nerveux
  • angiologie – l’étude des systèmes lymphatique et vasculaire,
  • phlébologie – l’étude des veines.

Podologie  explore les interrelations entre ces branches de la science. Et tout cela a un objectif commun : le bon fonctionnement des membres inférieurs.

Qui est un podologue ?

Un podiatre est un spécialiste qui diagnostique et traite les modifications de la peau et des ongles des pieds (parfois aussi des mains). La profession de podologue dans notre pays n’est pas une profession médicale, car c’est un domaine de la cosmétologie . Néanmoins, la profession de podologue n’est inscrite au registre des professions que depuis 2015. Elle est considérée comme une profession paramédicale.

Comment obtenir une licence de podologue – études, cours de podologie

En Pologne, il y a un problème extrêmement important avec la profession décrite ci-dessus, car la plupart des podologues s’appellent à tort. L’absence de réglementation légale quant aux exigences des universités achevées, le degré de leur achèvement donne une grande marge d’action à tous ceux qui souhaitent augmenter immédiatement les services dans leurs propres cabinets de podologie. Malheureusement, la plupart des podologues de notre pays n’ont suivi que des cours de podologie de base, qui n’ont duré que quelques heures ou plusieurs heures. C’est la raison du manque de confiance croissant de la part du patient quant au professionnalisme total de cette profession . Une personne spécialisée en podologiedoit parfois lutter contre des peurs, des réticences après des traitements infructueux ou des consultations avec des personnes au hasard.

Les patients qui ont besoin d’aide dans le domaine des services rendus par un podiatre doivent, pour leur propre sécurité et celle de leurs proches, demander et vérifier à quelle personne ils confient leur santé.

Une attention particulière doit être accordée au fait qu’un diagnostic incorrect, un manque d’antisepsie et d’asepsie, une procédure mal exécutée, une incapacité à reconnaître ou à sous-estimer les changements peuvent entraîner de nombreuses complications. Ils peuvent se manifester non seulement sur la peau, mais aussi dans tout le corps. Les personnes qui terminent une formation en podologie d’une durée maximale d’une dizaine de jours n’auront pas autant de connaissances que les étudiants diplômés de l’enseignement supérieur, où les connaissances sont transmises par des enseignants expérimentés, pendant au moins trois années consécutives.

Sans aucun doute, dans notre pays, ainsi que dans d’autres pays, les podologues peuvent se former au plus haut niveau, tout en acquérant des connaissances professionnelles, tant théoriques que pratiques à différents niveaux, en obtenant un diplôme universitaire. Un podiatre spécialisé doit absolument se former en permanence à travers des congrès de podologie, des réunions scientifiques ou des symposiums. Dans ce métier, la mise à jour des connaissances est extrêmement importante.

Comment reconnaître un bon podiatre ?

Un podiatre conscient de sa propre profession et de la responsabilité qui lui incombe, diagnostique et traite les patients de manière extrêmement approfondie. Le spécialiste procédera à de nombreux entretiens ou consultations pour résoudre rapidement les problèmes de peau et les changements présents sur la plaque à ongles, après quelques années de traitement avec d’autres médecins spécialistes. L’avantage de la profession de podologue est son champ d’activité strictement défini. Un podiatre soigne les pieds  , leur peau et leurs phanères. Les connaissances sur les membres inférieurs sont parfois plus importantes que dans les professions médicales qui s’occupent de l’ensemble du corps humain. Un podiatre spécialiste est une profession appréciée par divers professionnels, dont les infirmières et les médecins.

Podologue – ce qu’il fait et qui sont ses patients

Le podiatre est le plus souvent visité par des diabétiques, des personnes souffrant d’ongles incarnés, des personnes âgées, ou encore des personnes souffrant de cors et de cors douloureux.

En outre, les personnes atteintes d’infections bactériennes, virales et fongiques chroniques. De plus, il faut faire attention à l’apparition de changements cornés dans les plaques à ongles ou la plante des pieds, car dans de nombreux cas, ils sont le résultat d’un mauvais positionnement des membres inférieurs, d’une charge du pied pendant la marche, ainsi que d’autres types de problèmes liés à la biochimie des membres inférieurs.

Problèmes que le podiatre traitera

Voici les problèmes les plus courants que les patients signalent habituellement au cabinet du podiatre :

  • Problèmes au niveau de la peau de nos pieds : transpiration excessive, infections fongiques, infections virales, infections bactériennes, talons qui craquent, callosités (cors, callosités ou cors), ainsi que bien d’autres,
  • Problèmes avec la plaque à ongles, tels que : infections fongiques, infections bactériennes, reconstruction de la plaque à ongles, ongles tubulaires, ongles épaissis, onycholyse – détachement de la plaque à ongles, ongles incarnés, etc.

Allemand Polonais Espagnol Anglais